Vous êtes ici : Résultats des Compétitions > Saison 2010-2011 > Piste 2010-2011 > Cahiers de Laurent Arzur à Daegu > 01/09/2011 - La fête continue
Résultats des Compétitions
Saison 2018 - 2019
Saison 2017-2018
Saison 2016-2017
Saison 2015-2016
Saison 2014-2015
Saison 2013-2014
Saison 2012-2013
Saison 2011-2012
Saison 2010-2011
Saison 2009-2010
Saison 2008-2009
Saison 2007-2008
Saison 2006-2007
Saison 2005-2006
Saison 2004-2005
Saison 2003-2004

Questionnaire de Proust

Marche Nordique

Les records
Féminins
Masculins

Les partenaires du Stade Brestois

Infos club

-  Infrastructures
-  Inscriptions et tarifs
-  Comité Directeur
-  Encadrants
-  Boutique du club
-  La vie du club
La vie du club

Entraînements
(Lieux, horaires, entraîneurs)

Course La Conquétoise
Edition 2018
Edition 2017
Edition 2015
Edition 2014
édition 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006

Contact

Anciennes Gloires

A visiter

01/09/2011 - La fête continue

Il fait très très chaud ce matin. C’est la session où les températures sont les plus élevées.

Pas un temps à mettre un demi-fondeur dehors. Pourtant se déroulent les séries du 5000m. Dans la série 1 se traîne un athlète Somalien. On a l’impression qu’il marche, impression amplifiée par les traits du visage marqué d’une souffrance extrême. Mais ici tout est à relativiser. Tandis que ses compagnons terminent autour de 13’35" avec un dernier kilomètre en 2’27, lui boucle ses 12,5 tours en 15’13 : un très honnête niveau régional.

Nous sommes du même Monde mais ne courons pas sur la même planète...

Aux qualifications du poids hommes, l’Allemand Storl bat le record des championnats tandis que les meilleures en un seul jet passe le premier tour du javelot.

Ashton Eaton

Par hasard, je croise l’Américain Ashton Eaton, 2ème du décathlon (avec notamment un 400m en moins de 47 secondes) et Boris Henry, lanceur de javelot allemand 2 fois médaille de bronze aux mondiaux et 1 fois aux Europe.

Boris Henry

Puis je file m’asseoir près de la ligne d’arrivée pour les séries du 4x400m hommes afin d’apprécier les transitions. Se joignent à moi les filles du relais 4x100 polonais. Conversation sympathique teintée de "chambrage".

Le relais 4x100 polonais

Les Rouges et Blancs battront-ils les Tricolores ? Finalement peu importe car les deux équipes sont éliminées. Il n’y a pas si longtemps, ces courses rapportaient des médailles a nos deux pays. Il n’empêche que les couleurs de la Pologne me rappelle celle de mon cher club, ça méritait bien une charmante photo. J’apprécie aussi la qualité du relais kenyan, de plus en plus présent sur cette distance, et le départ sud-africain emmené par Oscar Pistorius, le quarte-miler ampute.

Oscar Pistorius

En quittant le stade, nouvelle surprise. Un sexagénaire Finlandais, spectateur comme moi, que je rencontre pratiquement à chaque championnat m’interpelle. Il a un cadeau pour moi. Il m’offre deux livres récits des 2 championnats du Monde disputés à Helsinki en 1983 et en 2005. Pour un passionné, c’est un superbe cadeau. D’abord sans voix, je ne sais comment le remercier. Très très sympa. C’est vrai que je revois 5 ou 6 mêmes personnes à chaque championnat et comme on achète à peu près tout le temps des places similaires, à savoir près de la ligne d’arrivée, il est inévitable de se croiser. De toute manière, les tenues des fans sont soit les maillots de leur délégation, soit les tee-shirts des championnats précédents. Facile a repérer...

Jason Richardson

La session du soir est sur le même rythme routinier mais évidemment jamais ennuyeux. Voici que s’avance l’homme le plus chanceux de ce championnat : l’Américain Jason Richardson, vainqueur du 110 haies. Promis a une troisième place, il passe le Chinois Liu à l’arrêt sur la dernière haie après la faute commise par Roblès puis récupère l’or après la disqualification du Cubain. Dans les travées du stade, voici le nouveau médaillé de bronze du 800m et ancien champion olympique de la distance le russe Youri Borzakowski.

Youri Borzakowski

Un peu plus loin, la légende du javelot, champion d’Europe, du Monde et Olympique : le Norvégien Andreas Thorkildsen.

Andreas Thorkildsen

Deux rangées plus haut voila le Portugais Rui Silva , spécialiste du 1500m, champion du monde Indoor et troisième aux mondiaux en 2005 et aux JO en 2004.

Rui Silva

La grande équipe kenyane s’installe elle aussi tout près. Tout est en place pour la ou les médailles françaises du 3000m steeple. L’ambiance met du temps à monter et en ce sens c’est une petite déception. Les supporters de la corne de l’Afrique sont sûrs de leurs forces et on ne voit pas ce qui pourrait les empêcher d’obtenir le triplé.

Ca chambre entre français et kenyans à l’heure du 3000 steeple

Alors quand Tahri et Mekhissi déjouent leur plan à la cloche, les cris montent dans les tribunes. C’est chaud mais évidemment très bon enfant : nous ne sommes pas sur un stade de foot. Quoique... quand le médaillé Français vient chauffer le Kenyan Kipruto, on remarque également que les Mekhissi et Tahri ne sont pas les meilleurs amis du Monde.

Le 3000m steeple

En fin de session se produit un très beau et surprenant 1500m remporte par l’Américaine Simpson devant l’Anglaise... England, celle-la même dont le nom m’avait amusé la veille.

David Greene Un 400m haies masculin tout aussi surprenant pour conclure cette soirée et c’est le Britannique Greene, avec un chrono moyen qui surprend les têtes d’affiche L.J.Van Zyl, Felix Sanchez et Angelo Taylor. Puis vient la cérémonie protocolaire du steeple... très télévisuelle si j’en crois les échos reçus.

Angelo Taylor

Félix Sanchez

Mes amis Tahitiens Charles et Olivier souhaitent avant de quitter le stade remercier Patrick Montel pour la large pub faite à l’antenne pour leur île. On retrouve l’équipe de France Televisions à la sortie du studio.

Le plateau de France Télévision

Après un échange d’amabilités avec A. Boyon et P. Montel, seul Stéphane Diagana, toujours lui, reste taper la causette. On voit que le 400m haies vient d’avoir lieu car il est encore chaud.

Stéphane Diagana

Il n’en revient pas de la faiblesse du chrono. Pour un peu, il rechausserait les pointes. On s’enquiert de sa santé et prenons quelques photos souvenirs.

Retour au village des athlètes pour une nouvelle nuit...festive. Je ne développerai pas cette partie par respect pour la vie privée des champions croises.

Mon appareil photos reste dans son étui et je profite pleinement de ce moment. Certains fêtent leur médailles très calmement, d’autres de manière très arrosée et... un médaillé de bronze du steeple en cherchant un Mac Do a 2h du matin. Etrange...

Atelier "Peinture sur ongles aux couleur du pays" pour les athlètes

Retour au menu


Dans la même rubrique :
10/09/2011 - L’épilogue
03/09/2011 - Vivement la prochaine fois !
02/09/2011 - La fin est proche
30/08/2011 - Galerie des illustres ou images Panini
29/08/2011 - De plus en plus fort !
28/08/2011 - Ca continue
27/08/2011 - C’est parti !
24/08/2011 - L’arrivée à Daegu
Jeu concours




Nous contacter | Plan du site | Accueil