Vous êtes ici : Résultats des Compétitions > Saison 2010-2011 > Piste 2010-2011 > Cahiers de Laurent Arzur à Daegu > 03/09/2011 - Vivement la prochaine fois !
Résultats des Compétitions
Saison 2018 - 2019
Saison 2017-2018
Saison 2016-2017
Saison 2015-2016
Saison 2014-2015
Saison 2013-2014
Saison 2012-2013
Saison 2011-2012
Saison 2010-2011
Saison 2009-2010
Saison 2008-2009
Saison 2007-2008
Saison 2006-2007
Saison 2005-2006
Saison 2004-2005
Saison 2003-2004

Questionnaire de Proust

Marche Nordique

Les records
Féminins
Masculins

Les partenaires du Stade Brestois

Infos club

-  Infrastructures
-  Inscriptions et tarifs
-  Comité Directeur
-  Encadrants
-  Boutique du club
-  La vie du club
La vie du club

Entraînements
(Lieux, horaires, entraîneurs)

Course La Conquétoise
Edition 2018
Edition 2017
Edition 2015
Edition 2014
édition 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006

Contact

Anciennes Gloires

A visiter

03/09/2011 - Vivement la prochaine fois !

Le 50 km marche est une épreuve impitoyable. Non seulement, c’est long, c’est contraignant (concourir 25 tours autour d’un anneau de 2 km !) mais techniquement, il faut que la jambe soit toujours tendue et, qu’a l’œil nu, un pied soit constamment au sol. Les Français l’ont appris à leur dépens. J’arrive sur le parcours seulement à la mi-course et croise dès la sortie du métro Farouk Madaci, le souriant entraîneur de Mekhissi et accessoirement une bonne connaissance de Benoit Nicolas (ça crée des liens). Il m’annonce que c’est mort. Yohann Diniz et Cedric Houssaye sont disqualifiés alors que Bertrand Moulinet n’est pas au mieux. Super...

Nathan Deakes contraint à l’abandon

Je ne déserte pas la course pour autant et vois successivement la détresse de l’Australien Nathan Deakes, pourtant favori, perclus de crampes après son abandon, l’élimination sans concession de 2 Espagnols par un juge intransigeant et la longue agonie du Français Moulinet, qui n’en fait plus beaucoup avec les bras. Il termine tel un zombie en 4h07 à plus de 25 minutes du Russe Bakulin.

Le russe Bakulin, vainqueur du 50 km marche

Le russe Nizhegorodov, médaille d’argent

Un autre Russe Nizhegorodov revient du diable vauvert et passe l’Australien Tallent dans le dernier tour pour la place de dauphin. En tous cas, tous ces sportifs méritent mon respect mais ne suscitent absolument aucune envie. Ca me semble vraiment inhumain.

L’australien Tallent, troisième

Retour au stade pour une soirée qui s’annonce Boltienne. Est-ce l’effet du week-end ou la conséquence de la programmation du 200m ? En tout cas, le stade est plein. Même dans la tribune des athlètes, les places libres se font rares.

Tomas Dvorak

Tomas Dvorak, 3 fois champion du Monde du décathlon, vient se poser pour suivre le concours de javelot à côté de son pote Zelezny tandis que des membres des délégations américaine, jamaïcaine, kenyane, australienne, française et surtout allemande se positionnent.

Le belge Borlée, mais lequel ? (NDLR : suite à un zoom sur le badge d’accréditation, il semble s’agir de Kévin)

Quelques Belges également dont Kévin ou Jonathan Borlée, le coureur de 400m, s’assoient à mes côtés. La deuxième demi-finale du 100m haies annonce la couleur : Sally Pearson court en 12’’36, record d’Océanie à seulement 2/100’’ du record des championnats.

Le 800m Femmes handisport

Les 800m femmes et 400m hommes handisports se disputent dans une grosse bronca puisque des Coréens y prennent des places honorables.

Le 400m Hommes handisport

Les concours de javelot hommes et de saut en hauteur femmes créent la sensation car le Norvegien Andreas Thorkildsen et la Croate Blanka Vlasic perdent leur couronne. Tout cela pour la plus grande joie de l’Allemand Mathias De Zordo et la sublime et magnifique Russe Anna Chicherova (mon seul regret de ces championnats, n’avoir pas eu de cliché à ses côtés...).

L’allemand De Zordo

A noter que De Zordo apporte une troisième médaille d’or a l’Allemagne en lancer chez les hommes après le poids et le disque. Son entraîneur Boris Henry se permet d’embrasser avec fougue sa compagne Christina Obergfoll, double médaillée d’argent au javelot aux championnats du Monde. Ca promet de beaux petits lanceurs... Le 1500m hommes ne donne pas le sourire à la délégation française contrairement au doublé kenyan qui transcende à nouveau son public, décidément insatiable. Ensuite comme chez les hommes, on assiste à un très beau 4x400 féminin dans une ambiance de feu. La dernière ligne droite de la dernière relayeuse américaine a permis aux Jamaïcains d’y croire un instant. Pourtant cette programmation inédite (généralement, les 4x400 concluent les championnats) aura donné lieu à une scène bizarre : la remise des récompenses du 200m femmes sans la troisième Allyson Felix, se préparant pour son relais. Dommage. On a manqué son joli sourire en gros plan... Le "Daily programme" a pour couverture Sally Pearson mais la malédiction est vaincue. L’Australienne gagne la finale du 100m haies aisément avec un nouveau record des championnats : 12’’28.

Christophe Lemaitre et Renaud Lavillénie

Mais tout ceci ne fut que le gros hors-d’oeuvre avant LA FINALE. La programmation est établie pour faire monter la sauce. Sur le stade : rien. Par contre, séquences "kiss time"et "dance time" dans les tribunes. Pour les non initiés, le réalisateur choisit un couple dans le public pour qu’ils se fassent un gros bisou ou cherchent un spectateur dans le rythme montrant son talent de danseur. Le tout bien sûr sur écran géant : effet garanti. S’ensuit une longue ola puis un énorme brouhaha à l’arrivée de la vedette jamaïcaine. Présentation des athlètes avec show caribéen avant un silence assourdissant. Les stars sont aux ordres su starter. Honnêtement, c’est géant et ça file la chair de poule. Bolt ne déboulonne pas (to bolt en anglais veut dire...), Walter Dix s’accroche tant bien que mal tandis que Lemaitre résiste au Norvegien Saidy Ndure. 19’’40, 19’’70 et 19’’80. ENORME.

Le show Botlt à l’arrivée

Ca crie dans tous les sens, Usain nous gratifie d’une danse vraiment sympa. Pour ma dernière course à Daegu, merci Messieurs pour ce cadeau de départ.

Christophe Lemaitre en bronze sur 200m

Pour moi, les championnats sont en effet termines. Lundi, il y a école. Un grand merci à Vincent Léost pour la célérité de ses diffusions et pour avoir mis l’accent (grave, aigu et circonflexe car je ne les ai pas trouves sur les claviers coréens) sur mes textes.

Hannah England

Je ne pouvais cependant pas finir sans un clin d’œil aux prochains championnats planétaires, les JO de Londres : un cliché avec la vice-championne du Monde du 1500m, l’Anglaise Hannah England.

Annyong Hikaseyo Daegu (Au revoir Daegu)

Retour au menu


Dans la même rubrique :
10/09/2011 - L’épilogue
02/09/2011 - La fin est proche
01/09/2011 - La fête continue
30/08/2011 - Galerie des illustres ou images Panini
29/08/2011 - De plus en plus fort !
28/08/2011 - Ca continue
27/08/2011 - C’est parti !
24/08/2011 - L’arrivée à Daegu
Jeu concours




Nous contacter | Plan du site | Accueil